On se perd...

Aller en bas

On se perd...

Message par Amandine le Jeu 3 Avr - 20:49

Bonjour à tous.

Retrée de la manifestation de ce matin, je ne peux pas m'empecher de laisser un petit mot sur le forum. Je ne sais pas combien de gens le consulte, mais bon.

Tout d'abord, vous dire que je suis très contente de la mobilisation de ce matin. 150 personnes, Canelle qui fait une remarquable démo de danse sur la place de la mairie, de bonnes discussions avec beaucoup des présents...

Contente, oui, mais extremement décue en même temps. Je ne vais pas être tendre sur cette partie.
Il y a quelque temps, nous avons fondé une association. Une association qui avait pour but de prouver que les jeunes avait un réel interet, une réelle intention de se mobiliser pour le respect et l'écoute de chacun envers la culture qui nous touche, nous entoure. Tout le monde était d'accord sur ce point la. Le point culturel. La manif ce matin: les options. Qui représente la première marche vers l'ouverture culturelle. L'apprentissage des langues, des arts... est menacé. Dans la rue? Personne.
Nous ne nous battons par contre des moulins. Il n'est pas question de se battre. Mais de défendre. Défendre jusqu'au bout des moyens que nous avons l'identité, l'unicité et la force intelectuelle, culturelle et EGUALITAIRE qui nous est offerte de partagée.
Le jour où on a enfermé les artistes chiliens dans le stade Santiago de Chile, les milices fascistes ont coupé les mains d'un guitariste. Il s'est levé, et il a chanté. On l'a fusillé. Juqu'au bout, il a prouvé que tant qu'il lui était donné de respirer, il se battrait pour que l'art quelqu'il soit défende les valeurs de son pays. Nous n'en sommes pas à ce niveau là, me direz-vous. Et il est vrai qu'il serait honteux de comparer leur situation à la notre. Tout ca pour vous dire qu'aujourd'hui, nous avons les moyens de faire les choses. Nous ne sommes pas en dictature. Et nous ne le faisons pas. Parce que. Parce que le bac. Parce que. Le bac????! "il reste 55 jours avant le bac." 55*24=1320h. 1h30 sur 1320heures. Ouaou. Quel sacrifice pour défendre un droit à l'éducation vieux de 100 ans et une culture vieille de plus de 2000 ans. Il ne faut jamais qu'un conflit éclate en France et dans le monde. Car nous ne savons plus ce qu'est que d'avoir de véritables convictions. Ce qui fait un homme, ce sont ses amis, sa famille, son amour, ses passions, son travail, mais aussi ses valeurs, ses colères, ses convictions. Et vous, qu'elles sont les votres?

Je crois que certains ne se rendent pas compte. Etre militant, ce n'est pas faire de jolis articles et mettre des pseudos méga engagés sur MSN. Pour tous ceux qui, comme nous, comme moi, pense que la culture est le lien entre les hommes, que l'éducation doit etre protégée, que ca tient de notre devoir, à chaque mobilisation nous serons la. Ce n'est pas du fanatisme de syndicaliste radical. Lors d'une guerre, la première chose que l'on crame, c'est les bouquins. Par respect pour eux, nous ne cesserons jamais de les défendre. Je ne crois pas etre une personne violente, au contraire. Il n'y a pas de violence dans mes propos. Juste un profond respect, je crois.

Je ne comprends pas ce qui s'est passé ce matin. Et ne répondez pas "le bac". C'est un peu simple. Vous avez tous sur vos blogs des photos de vos petits freres ou petites soeurs. Vos chéris, vos amours. Et pour eux? Que faites vous?

Amandine

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Maitane le Jeu 3 Avr - 22:26

Sans vouloir défendre l'indéfendable, je voudrais juste soulever à travers la vision de nos maigres effectifs un problème, qu'il y a au moins sur Cassin: la communication.
En effet, en revenant au lycée ce midi, j'ai croisé quelques connaissances, pas forcément du CEL mais officiellement "impliqués" dans la défense de l'éducation et de l'avenir des jeunes. Je leur ai reproché de ne pas être venus ce matin, et plusieurs d'entre eux m'ont répondus qu'ils n'étaient pas au courant (et je les crois, car ils sont francs avec moi). Moi même je n'ai été avertie que grâce à des amis de ma classe qui étaient au bon endroit au bon moment pour recevoir le tract. Je ne blâme en rien ce qui les ont distribués, au contraire, je pense que ce n'est pas toujours aux mêmes de distribuer les tracts, et surtout que deux personnes ne sont pas suffisantes, il y a trois entrés à Cassin, et beaucoup d'horaires différents, donc une ou deux personnes pour une entrée de 7h à 7h55, ça n'est pas suffisants. Je ne sais pas si c'est le cas des autres lycée, mais il faudrait vraiment qu'on arrive à s'organiser sur Cassin.
Après, pour les autres, ceux qui étaient prévenus et qui ne sont pas venus, je suis tout à fait d'accord, ils sont inexcusables, et ils le sont d'autant plus de ne pas avoir assez fait circuler l'information à tout le monde. Après ne t'inquiète pas Amandine, même s'ils ne lisent pas ton discours sur le forum, je ne me gênerai (comme je ne me suis pas gênée cette aprèm) pas pour leur faire partager cet avis, et je pense et j'espère que je ne serai pas la seule.

Maitane

Féminin
Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Pavel le Jeu 3 Avr - 23:43

Je vais répondre avec mes opinions,

Deux choses :

Premièrement, non je ne pense pas qu'il faille être fataliste. C'est à dire que oui, les gens disent qu'ils ont le bac dans deux mois et que donc ils peuvent pas manifester. Alors on rééxplique. Notre travail de militants est loin d'être simple. Surtout en présence de gens qui ne seront pas tellement concernés vu qu'ils partent d'ici quelques petits mois, mais on est pas des archanges non plus, y'a des gens qui s'en foutent, alors ils s'en foutent. Mais il est important d'essayer de convaincre un maximum de gens que les classes de 30, 35, 40, c'est très concrètement l'année prochaine, que l'éducation est déjà bancale, mais que là on fonce droit dans le mur avec 80.000 suppressions de postes prévues sur quatre ans. D'autre part, nous sommes au moment le plus difficile de la mobilisation, c'est-à-dire le début, les profs ne réagissent pas, les lycéens ne sont pas informés, les parents d'élèves ne se bougent pas encore dans leur intégralité, je pense que cest qu'une période difficile à passer et que le travail de terrain paie.

Deuxième chose, (notre) fonctionement est imparfait. Faut comprendre aussi que c'est difficile de rester tracter pendant des heures, que tout le monde prend pas les tracts qu'on peut pas être partout, qu'on a pas le temps de tout faire. Bon là j'ai une proposition assez simple qui se serait faite de toute façon : des affiches à coller à toutes les entrées des bahuts pour appeller à la grève, en ajoutant à ça les AGs qui devraient s'organiser dans chaque bahut bientôt (enfin je crois). Enfin tout ça pour dire que si ça marche pas, c'est que quelquechose va pas, qu'il faut faire mieux et/ou différement ; sans oublier que ce n'est que le début !

Pour en terminer, j'aime pas trop les comparaisons un peu dramatiques que tu fas, même si tu précises que tu exagères, je trouve ça un peu "too much", mais ce n'est que mon opinion. Je veux dire, parler d'autodafé quand sarkozy bousille l'éducaton de la littérature et les options, c'est pas que c'est un peu abusé mais si un peu beaucoup quand même. pendant la campagne présidentielle on a beaucoup craint Sarkozy, on a énormément exagéré en le comparant à tout les tyrans possibles et imaginables, de Napoléon à Hitler en passant par Mussolini et Pinochet... Je pense pas que ce soit très utile de vouloir toujours choquer, c'est même pas nécessaire, Sarkozy est Sarkozy : un gros con beauf de droite et qui plus est stupide, c'est largemment suffisant.

Bon j'ai un peu l'impression d'être parti en vrille, donc pour recadrer le sujet, je pense que les gens, et d'autant plus les lycéens qui sont pas définition pas politisés, ne connaissent pas réellement ce qu'est un engagement militant, c'est à dire plus que gueuler que c'est la merde dans un bar, fouttre un pseudo de rebelle sur MSN, aller à une seule manif en pensant que "youpi on a gagné" qulqu'un d'autre ira à ma place la prochaine fois. Un engagement militant ça commence devant sa porte : essayer de comprendre, se faire sa propre opinion, utiliser sa propre raison, avoir un esprit critique et s'en servir, et faire partager son expérience, débattre, discuter...
avatar
Pavel

Masculin
Nombre de messages : 118
Age : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Mathilde le Jeu 3 Avr - 23:58

Salut,
ça fait plaisir de voir que le forum revit un peu, et tout...
Par rapport à la manif de ce matin, j'ai pas mal hésité à venir, et puis c'est vrai que je me suis dégonflée (honte à moi), pas à cause du bac, mais parce que, sur ce coup-là, malheureusement, ben je le sens pas trop. Effectivement, on est à quelques semaines du bac, les dossiers d'orientation sont en train d'être envoyés, etc. Ca fait déjà des motifs de renoncement pour les moins motivés des manifestants habituels. Ensuite, comme l'a dit Maitane, je crois qu'il y a quand même eu un souci de communication, peut-être par manque de temps, mais franchement, ça m'a fait chier d'apprendre hier de la bouche de Marion qu'il y avait manif aujourd'hui, alors qu'on en avait pas parlé avec le CEL, ni rien. Je pense que le timing n'a pas été favorable au mouvement. Enfin, je pense qu'une autre raison de l'échec partiel du mouvement, c'est les récentes déclarations de Darcos quand il dit qu'il ne bougera pas d'un iota, et l'expérience douloureuse de la loi LRU, au sujet de laquelle on n'a pas été entendus. Voilà, je pense qu'il ne faut pas forcément jeter la pierre aux absents, j'aurais, comme d'autres sûrement, aimé venir, mais je crois qu'aujourd'hui, pour beaucoup, il a manqué un petit truc pour rallumer la flamme. Peut-être que l'organisation était trop serrée, mais je pense que ça peut le faire, en faisant des AG, en discutant, expliquant, bref, en COMMUNIQUANT.
avatar
Mathilde
Admin

Féminin
Nombre de messages : 146
Age : 27
Date d'inscription : 16/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Manue le Ven 4 Avr - 16:55

Bonjour à tous !

J'ai été dégoûtée par l'attitude des gens, non pas par le nombre parce que 150 personnes pour une première manif (contre 80 contre Pécresse), ça me paraît tout à fait respectable, mais par les excuses que les gens ont trouvé. La plus répandue : le bac. Et bien je répondrai à tous ceux-là qu'Amandine, Mari et moi-même commençont nos examens dans 4 semaines, et pour une durée d'un mois. Et pourtant, on était là, parce que deux heures sur un mois ça change pas grand chose pour les exams, mais beaucoup pour nos convictions.

A propos de la communication, Maitane a raison, ce n'est pas toujours aux mêmes de distribuer les tracts, mais pour Cassin il faut au moins 6 personnes, donc pardon Pavel, mais on ne demande pas de tracter pendant des heures mais juste le matin et aux récrés, et à l'entrée et à deux personnes, il me semble qu'on a fait plus insupportable comme action.

Pour les AG je dis oui, c'est encore 1 fois aux lycéens de lancer leur compagne d'information et de mobilisation, tout en sachant qu'on a toujours été là et qu'on le sera toujours pour un coup de main si besoin est.

Pavel, Sarko pratique des autodafés symboliques, je ne trouve pas ça abusé. Parce que quand on parle de fusionner les séries L et ES pour en faire une bouillasse de série qui mélangera histoire, philo, éco, socio, et pourquoi pas psycho et qui s'appellera sciences humaines ou culture générale, ce n'est pas trop que de parler d'uniformisation de la culture voire de massacre culturel. Autre chose : notre cher président n'est pas stupide, au contraire, il est très malin, très calculateur, très dur mais impulsif, c'est ce qui a tendance à le perdre parfois. Pour autant, personne ne l'a comparé à Hitler, à l'origine d'atroces génocides ou Pinochet, le roi de la torture. J'ai juste compris qu'il était question de mettre en lumière l'importance de la culture et des arts dans notre société.

Mathilde, comment aurait-on pu parler de la manif au CEL alors qu'on a eu l'info de cette manif que samedi? Déjà beau qu'on ait pu imprimer et distribuer des tracts, et c'est là que je suis un peu déçue qu'avec le boulot que ça impose, l'info n'ait pas circulé plus que ça. Pour la même raison, on n'a pas voté notre participation à cette manif, puisqu'il n'y a pas eu réunion. Je ferais juste remarquer au passage que notre implication à la journée de commémoration de mai 1968 n'a pas non plus été votée, elle s'est imposée d'elle-même. Pourtant, on était tous rassemblés à ce moment-là. Selon notre projet de faire une soirée sauvegarde des options, la décision de participer à cette manif s'imposait elle aussi d'elle-même à mes yeux. Par ailleurs, ce n'est pas parce que Darcos déclare qu'il ne bougera pas d'un iota qu'on doit se laisser faire, sinon le CPE serait toujours d'actualité.
Pour rallumer la flamme dont tu parles, l'idée de la décadence de notre système scolaire aurait dû suffire... Enfin, je dirais que c'est facile de déplorer une défaillance dans la communication, je sais bien que Cassin est un grand lycée, mais les gens qui étaient là nous ont dit avoir parlé avec d'autres, du CEL ou pas. Donc je pense pas que ce soit non plus désastre à ce niveau-là.

Sur ce, bon week-end à tous, reposez-vous bien.

Manuela

Manue

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Maitane le Ven 4 Avr - 22:32

Bon, un point positif: on a un assez bon article dans le journal du pays basque, qui je crois est assez lu (je le mets desuite sur le forum).
Autre point: les gens avec qui j'ai discuté qui n'était pas à la manif reconnaissent qu'ils ont peut-être fait une bêtise et pensent qu'ils seront là à la prochaine. Bon, je sais que c'est toujours facile de dire ça, mais se faire remonter les bretelles par une fille de première qui fait pas de philo et qu'est pas censée être vraiment "politisée" du coup leur a apparemment fait réfléchir. Ensuite pour l'organisation des AG, je lance un avis de recherche: adresse mail ou msn ou numéros de portables de gens de Cassin qui font parti du CEL et en particulier de Bob. Je suis désolée, mais j'ai pas réussi à la croiser dans le lycée aujourd'hui et de mon trou perdu j'ai pas vraiment d'autres moyens de communication.
Après, certaines personnes qu'on attendaient sont pas venues, et bien je crois que ça va être à nous (lycéens qui les côtoyons) de les remotiver un peu.
Enfin, c'est quoi cette histoire encore de fusionner les L et les ES? (pas entendu parler de ça...)

Maitane

Féminin
Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Amandine le Sam 5 Avr - 12:12

Solution balancée il y a quelque mois entre la crème anglaise et la pièce montée pour "revitaliser" la filière L. La aussi, rien d'écrit, donc on ne s'aventure pas en terrain glissant. Mais bon, tout au long de la loi Pecresse on n'a pas cessé de dire "méfiat ca arrive au lycée", et la, surprise: le rapport Darcos et le rapport Pochard. No inquiétude, le texte sur ce qu'ils feront des filières au lycée ne devrait pas tarder. D'autre part, rappelons ce petit message gentillet de Monsieur le président: "Le contribuable n'a pas a payé pour les études de littérature". Enfin, c'est pour les L comme pour tous les autres, la merdasse!
(Merci Maitane pour l'article ;-) )

Amandine

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Maitane le Sam 5 Avr - 14:09

Quelle nouvelle, le contribuable paie des impôts afin que ses enfants n'apprennent rien et ne soient pas cultivés! Quand on voit les profondeurs abyssales du vide culturel de beaucoup d'élèves en S alors que la matière la plus importante pour nous ça reste le français, ça fait peur quand même. Quand on parle d'insécurité 0, heureusement qu'ils n'y englobent pas l'éducation et la culture, parce que ça ferait longtemps que le gouvernement aurait été obligé de se mettre à vie en prison lui-même.... Comme quoi, la loyauté du gouvernement envers l'état est apparemment bien en dessous de celle des fonctionnaires qu'il accusait d'en manquer (Franck Krakoviack, souvenirs....).
Bref, plutôt que d'abandonner la filière L, cette bande d'ânes ferait mieux de réhabiliter les facs de lettre qui tombent en ruine, surtout vu les problèmes qu'on a avec les profs de langue (je suis un peu en train de prêcher des convaincus, mais bon...)

Maitane

Féminin
Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Pavel le Sam 5 Avr - 15:08

Bon alors pour répondre à manu :


A propos de la communication, Maitane a raison, ce n'est pas toujours
aux mêmes de distribuer les tracts, mais pour Cassin il faut au moins 6
personnes, donc pardon Pavel, mais on ne demande pas de tracter pendant
des heures mais juste le matin et aux récrés, et à l'entrée et à deux
personnes, il me semble qu'on a fait plus insupportable comme action.

Oui oui en fait c'est plutôt un problème de coordination et de communication entre les gens de cassin, en tout cas si vous avez besoin de quelqu'un pour cassin je peux venir aider.



Pavel, Sarko pratique des autodafés symboliques, je ne trouve pas
ça abusé. Parce que quand on parle de fusionner les séries L et ES pour
en faire une bouillasse de série qui mélangera histoire, philo, éco,
socio, et pourquoi pas psycho et qui s'appellera sciences humaines ou
culture générale, ce n'est pas trop que de parler d'uniformisation de
la culture voire de massacre culturel. Autre chose : notre cher
président n'est pas stupide, au contraire, il est très malin, très
calculateur, très dur mais impulsif, c'est ce qui a tendance à le
perdre parfois. Pour autant, personne ne l'a comparé à Hitler, à
l'origine d'atroces génocides ou Pinochet, le roi de la torture. J'ai
juste compris qu'il était question de mettre en lumière l'importance de
la culture et des arts dans notre société.

Bon alors déjà, Darcos a démenti en urgence toute réforme des filières aux lycées, mais on n'est pas pas cons, c'est juste pour le moment parce que ça ferait un peu trop de choses à la fois. Mais c'est quand même un point qui entre en compte. Nous sommes d'accord pour dire qu'ils sont en train de massacrer les lettres les options, la culture. Mais putain, ils les massacrent pas, ils les achèvent ! L'école française était dans un état déjà particlièrement déplorable avant que sarkozy arrive au pouvoir. Enfin je pense qu'on est d'accords pour dire qu'on veut une école française riche de diversité, gratuite, laïque, loin de toute politique de propagande (guy moquet...) ou compatable (80.000 suppression de postes sur 4 ans prévues). Non ?

Certes personne n'a comparé Sarkozy à Hitler, mais je met en garde contre une surenchère de propos hyperboliques. Non, Sarkozy ne fait pas d'autodafés, même symboliques. Appellons un chat un chat : il est en train de bousiller la culture. Pas besoin de toujours avoir cette volonté de la comparaison qui choque, ça nous dessert plus qu'autre chose.
Sinon, je pense que Sarkozy est un type particulièrement idiot comme le prouvent certaines de ses interventions sans dicours préparés (je pense notament à une diatribe anti-musulmane qu'il avait faite devant des MAE européens), épaulé par une foullitude de conseiller tous plus cons, souverainistes, pro-sectes et libéraux les uns que les autres. Mais c'est que mon avis et c'est un autre débat.

Quand au message du président sur l'enseignement de la littérature, d'après ce que disent amandine, manu et marie c'est déjà "en cours" si j'puis dire à la fac, la fusion entre lettres classiques et lettres modernes, mais pour le lycées, la fusion L/ES, je pense pas que ce soit pour tout de suite (mais ça viendra, c'est sûr).
avatar
Pavel

Masculin
Nombre de messages : 118
Age : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On se perd...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum