Forte mobilisation en province

Aller en bas

Forte mobilisation en province

Message par Pavel le Mer 30 Avr - 3:28

Le Monde a écrit:Alors que le mouvement était jusque-là fortement concentré sur la région parisienne, des lycéens et enseignants de province se sont mobilisés en nombre, mardi 29 avril, pour protester contre les suppressions de postes prévues dans les collèges et lycées. La FIDL a estimé qu'entre 40 000 et 50 000 personnes ont manifesté dans toute la France, alors qu'un décompte établit par l'AFP évoque le chiffre de 30 000. La police n'avait pas encore communiqué son estimation nationale en début de soirée.

Plus d'une trentaine de villes des zones A et B ont été le théâtre de défilés plus ou moins importants. Ils étaient entre 3 500 et 4 000 à défiler dans les rues de Toulon et Nice, entre 1 600 et 3 000 à Tours, entre 1 500 et 3 000 à Rouen et entre 1 500 et 2 000 à Marseille. Plusieurs centaines de manifestants ont également été signalés à Orléans, Strasbourg, Toulouse, Lille, Besançon, Lyon, Chateauroux ou Rennes.

QUATRE JOURNÉES DE MOBILISATION PRÉVUES EN MAI

Dans un communiqué diffusé en fin de journée, la FIDL a estimé que "la mobilisation [de mardi 29 avril] a montré que les lycéens sont de plus en plus nombreux dans les rues à refuser la logique budgétaire du gouvernement". Auparavant, le ministre de l'éducation, Xavier Darcos, avait une fois de plus répété qu'il ne serait "pas le ministre qui cède". "Je serai le ministre qui ira jusqu'au bout des réformes", a-il assuré.
La prochaine étape de l'épreuve de force entre le gouvernement et les lycéens aura lieu à l'occasion des cortèges du 1er mai. La FIDL et l'UNL ont appelé les lycéens à se joindre aux défilés, alors que les établissements scolaires de la zone C – qui comprend les académies de Paris, Bordeaux, Versailles et Créteil – seront encore en vacances. Une journée de mobilisation comprenant la fonction publique, l'éducation et les lycéens est ensuite prévue le 15 mai, puis une manifestation nationale le 18 mai à l'appel de la FSU, avant une nouvelle journée d'action le 24 mai.

Les manifestations du premier Mai sont un test, un premier essai pour faire repartir le mouvement dans la zone C, dernière zone en reprendre les cours ! Le pari de Darcos selon lequel le mouvement s'essouflerait quand la zone C partirait en vacance est un échec ! À nous maintenant d'affirmer cet échec, amplifier le mouvement, et annuler les suppressions de postes ! Nous sommes près du but. Smile
avatar
Pavel

Masculin
Nombre de messages : 118
Age : 28
Date d'inscription : 17/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum